close
Club

Mon XI de départ idéal pour la deuxième partie de saison

PSG

Dès janvier, Unai Emery pourra compter sur Julian Draxler et Giovani Lo Celso pour étoffer son effectif. Voici le onze de départ que j’aimerai voir pour la reprise.

Avec l’arrivée de Julian Draxler, le onze de départ type pourrait changer car il y a fortes chances que le tacticien espagnol le titularise. En ce qui me concerne, je tenterai d’entrée de le mettre sur le terrain histoire d’accentuer la concurrence et de mettre un peu de pression à un groupe qui reste un peu trop sur ses acquis.

EN 4-2-3-1

Voici donc si dessus la composition que j’aimerai voir en début d’année prochaine, dans un 4-2-3-1. Dans les buts, mon choix s’est porté sur Kevin Trapp. Le gardien allemand, qui a réalisé des bonnes prestations quand Emery a fait appel à lui, semble avoir plus de sérénité qu’un Alphonse Areola en difficulté depuis quelques matches. Pour la défense centrale, aucun changement, en espérant retrouver le vrai Marquinhos, histoire surtout de voir si cet axe est vraiment complémentaire avec Thiago Silva. J’avoue avoir encore quelques doutes sur le sujet. Sur le coté gauche, Maxwell est fatigué, et si Kurzawa se remet bien de sa pubalgie, il semble logique de le voir titulaire (en cas de non recrue). Pour le flanc droit, Serge Aurier, qui va devoir se rendre à la CAN début janvier, se verra forcement prendre sa place par Thomas Meunier. D’ailleurs, même sans l’absence de l’Ivoirien, j’ai une préférence pour le Belge qui montre de belles qualités lorsqu’il a eu l’occasion d’évoluer sous le maillot parisien.

Au milieu de terrain, le PSG a besoin d’un créateur, d’un véritable numéro 10, et donc Javier Pastore est l’homme idéal pour cela, en espérant bien sur qu’il retrouve une bonne condition physique. Et en cas d’absence de l’Argentin, il serait alors possible de mettre Ben Arfa, Lo Celso ou même Draxler dans cette position, plusieurs solutions, donc. Derrière, l’indispensable Marco Verratti, car l’Italien est tout simplement essentiel au PSG. A ses cotés, plusieurs possibilités. La meilleure, selon moi, Adrien Rabiot. Même si Matuidi s’est montré plutôt bon lors de ses prestations, il me parait un peu trop faible techniquement pour évoluer dans ce milieu de terrain, Adrien Rabiot, lui, dispose d’une qualité supérieure et se montre meilleur dans les montées offensives. Il sait aussi très bien défendre quand il le faut. Sur le banc, Emery pourrait encore compter sur Motta, Krychowiak ou même Nkunku.

EN 4-3-3

Pour l’animation offensive, si Cavani est une logique, à ses cotés je verrai bien Draxler à gauche, et Di Maria à droite. Même si l’Argentin est en dessous depuis plusieurs semaines, je le vois plus important que Lucas, puis on sait que si il retrouve son niveau, il est un joueur plus qu’intéressant, et avec Pastore, ça fonctionne souvent très bien. La nouvelle recrue parisienne, elle, se repositionnait sur le coté gauche, son flanc de prédilection. A droite, il galère, dans l’axe, il est aussi très bon, mais dans un premier temps je préférerai voir Pastore en numéro 10. Lucas resterait donc sur le banc et serait une très bonne solution de remplacement notamment en fin de rencontre quand les adversaires seront fatigués. Dans l’axe, derrière Cavani, on pourrait aussi compter sur Lo Celso, capable d’évoluer à ce poste tout comme dans le milieu à trois.

Avec les arrivées de Lo Celso et Draxler, sans compter les potentiels futures recrues, Emery pourra compter sur deux véritables renforts, de quoi étoffer un peu son effectif. Le retour de Pastore devrait également faire un grand bien, surtout si l’Espagnol veut retrouver le 4-2-3-1 qu’il a mis en place en début de saison, et qu’il a du modifier en 4-3-3 suite aux nombreuses blessures.

Tags : PSG
  • Alexis Rainaud

    Sans déconner faut arrêter avec dimaria…

Mon XI de départ idéal pour la deuxième partie de saison

13 min